+
10 ans
Jeunes
historiens

Aigle, abeilles, Légion d’honneur, lettre N, … : la symbolique impériale et napoléonienne

Partager
Aigle, abeilles, Légion d’honneur, lettre N, … : la symbolique impériale et napoléonienne
Symbolique, armoiries impériales © Fondation Napoléon

L’aigle est certainement le symbole napoléonien le plus connu.

Mais pourquoi a-t-il été choisi ? Et quels sont les autres symboles utilisés par Napoléon Ier et Napoléon III pour les armoiries impériales ?

La création des armoiries impériales

Napoléon Ier est proclamé Empereur des Français le 18 mai 1804. Il doit définir les emblèmes qui vont marquer son règne et sa dynastie impériale. Ses conseillers lui proposent le coq, l’aigle, le lion et l’éléphant (le plus fort des animaux), mais aussi les abeilles (la France est une république avec un chef, comme une ruche), ou encore le chêne pacifique. La fleur de lys est écartée car elle a été utilisée par la monarchie renversée par la Révolution française.

Une fois mises au point, les armes de l’Empire, inspirées par la Rome antique et Charlemagne, seront reprises sans grandes transformations par Napoléon III sous le Second Empire.

Petit rappel chronologique simplifié :

  • Napoléon Bonaparte a régné de 1799 à 1815, il a été Empereur de 1804 à 1815 : retrouve la vidéo qui explique les grandes dates du règne de Napoléon sur notre chaîne YouTube ;
  • Son neveu Louis-Napoléon Bonaparte a été président de la IIe République de 1848 à 1852 (on l’appelait le Prince-Président), puis l’Empereur Napoléon III de 1852 à 1870.

Les symboles des armoiries impériales

L’aigle
Composante principale du nouveau blason, l’oiseau de Jupiter, emblème de la Rome impériale, est associé depuis la plus haute antiquité aux victoires militaires. Dès le lendemain du sacre le 2 décembre 1804, Napoléon fait placer le symbole au sommet de la hampe* de tous les drapeaux des armées napoléoniennes.

* La hampe est un long manche en haut duquel on place un emblème.

Aigle de drapeau du 6e régiment de Chasseurs à cheval © Fondation Napoléon

Les abeilles
Symbole d’immortalité et de résurrection, les abeilles sont choisies afin de rattacher la nouvelle dynastie aux origines de la France. En effet, des abeilles d’or (en réalité c’étaient des cigales) ont été découvertes en 1653 dans le tombeau de Childéric Ier, le fondateur en 457 de la dynastie mérovingienne et le père de Clovis. Elles sont considérées comme le plus ancien emblème des souverains de la France.

Le collier de la Légion d’honneur
La Légion d’honneur est créée le 19 mai 1802, pour récompenser les services civils et militaires. Le collier de la Légion d’honneur est réservé à l’Empereur, aux princes de la famille impériale et aux grands dignitaires. Il se compose d’une chaîne en or formée de 16 trophées reliés entre eux par des aigles portant au col le ruban et la croix de l’ordre. Cette chaîne est bordée de chaque côté par une chaînette alternant étoiles et abeilles. Le motif central composé du chiffre (c’est-à-dire l’initiale) de Napoléon, le N, est entouré d’une couronne de lauriers. Au collier est accrochée une étoile de la Légion d’honneur (avec au centre le profil de l’Empereur), surmontée de la couronne impériale.

Collier de Grand maître de l’ordre de la Légion d’honneur ayant appartenu à Napoléon Ier (détail) © RMN-Grand Palais, Musée de l’Armée

La main de Justice et le sceptre
Deux des Honneurs* de Charlemagne, ont été repris lors du sacre de Napoléon Ier le 2 décembre 1804. Ils figurent entrecroisés sur les armoiries impériales. Le sceptre, bâton de commandement, signe d’autorité souveraine, est celui de Charlemagne et supporte à son sommet une statuette du premier Empereur d’Occident. La main de Justice est une hampe* surmontée d’une main d’ivoire bénissant.

* Les Honneurs sont des instruments utilisés lors du sacre d’un monarque et symbolisant son pouvoir et sa souveraineté.

* La hampe est un long manche en haut duquel on place un emblème.

La couronne et le manteau impérial
L’ensemble des symboles repose sur un manteau impérial. Il est de velours pourpre semé d’abeilles d’or, bordé de pampres, frangé d’or et doublé d’hermine. Le tout est surmonté de la couronne impériale.

 

D’autres éléments symboliques du règne napoléonien

L’un des symboles napoléoniens les plus évidents est la lettre N, souvent entourée d’une couronne de laurier ou surmontée d’une couronne. Le N peut être sculpté sur des monuments ou du mobilier, gravé sur des médailles ou de la vaisselle, peint sur des tableaux ou des décors, tissé sur des tapis ou des vêtements.

Gobelet de campagne au chiffre de l’Empereur Napoléon Ier © Fondation Napoléon / Fr. Doury

 

Ce portrait de Napoléon Ier sur le trône impérial, peint par Jean Auguste Dominique Ingres en 1806, rassemble les symboles du pouvoir impérial napoléonien (sauf la couronne impériale) : clique sur l’image pour faire apparaître les détails et les infos.

(production en LCC issue du site Salle 112)

 

Irène Delage, août 2018

Partager