Patrimoine > Quelques monuments « napoléoniens » (textes, iconographie et vidéo)

À l’école, Au collège
Révolution / Consulat / 1er Empire, IIe République / 2nd Empire
Partager

Napoléon Ier comme Napoléon III ont laissé un héritage patrimonial important, notamment à Paris. Voici les présentations de quelques-uns des monuments les plus emblématiques, issues de plusieurs rubriques du site napoleon.org

Patrimoine > Quelques monuments « napoléoniens » (textes, iconographie et vidéo)
L'arc de triomphe du Carrousel, Paris © Wikimedia Commons, Moonik 2011

Ces présentations sont issues de notre rubrique « NapoDoc » destinée aux « Jeunes historiens » :

La colonne Vendôme : et Napoléon domine Paris ! > Le 1er octobre 1803, le Premier Consul Bonaparte décidait qu’une colonne commémorative serait élevée place Vendôme, inspirée du modèle de la célèbre colonne Trajane de Rome.

Les arcs de triomphe du Carrousel et de l’Étoile > Napoléon Ier a doté Paris de plusieurs monuments à la gloire de son armée, parmi lesquels les arcs de triomphe du Carrousel et de l’Étoile.

Le Panthéon > Au  Église Sainte-Geneviève au XVIIIe siècle, cet édifice devient un monument laïc sous la Révolution française, destiné à abriter les tombeaux de personnalités qui ont beaucoup fait pour la France : en 1791, le corps du philosophe Voltaire est le premier à être placé dans la crypte sous l’église. Napoléon Ier entreprend de grands travaux pour mettre en valeur et consolider le monument. Sous son règne 42 personnes sont enterrées avec les honneurs au Panthéon.

Les ponts de Paris construits par Napoléon Bonaparte > Les ponts sont des axes de circulation essentiels pour les nombreux habitants de la capitale, traversée par un large fleuve, la Seine. Quand Napoléon Bonaparte arrive au pouvoir en 1799, Paris a déjà douze ponts, mais ce n’est pas suffisant. En mars 1801, le Premier Consul Bonaparte décide la construction de trois nouveaux ponts.

Le mystérieux Éléphant de la place de la Bastille > Une fontaine en forme d’éléphant, en plein Paris ? En 1809  l’empereur Napoléon Ier décide qu’une fontaine sera construite place de la Bastille et qu’elle aura la forme d’un pachyderme.

– Bien que sa construction fut décidée et dévuté sous la monarchie de Juillet, on ne peut pas ne pas évoquer le tombeau de Napoléon aux Invalides > Napoléon Ier est mort en exil le 5 mai 1821, sur l’île de Sainte-Hélène. En 1840, le roi Louis-Philippe décide de rapatrier le corps de l’empereur pour le faire enterrer à Paris. Après plusieurs semaines de voyage, le cercueil de Napoléon arrive à Paris pour être déposé sous le dôme des Invalides en décembre 1840.

 

Ces présentations sont issues de notre rubrique d’aide à la visite, « Musées, sites et monuments » :

Le théâtre du Châtelet : présentation, iconographie et sources historiques > Construit entre 1860 et 1862 par l’architecte Gabriel Davioud, le théâtre Impérial du Châtelet, aujourd’hui théâtre du Châtelet, fait partie du programme d’urbanisme de Napoléon III et du baron Haussmann. Visant à transformer et moderniser Paris, à en faire une capitale européenne de premier plan, ce programme ne pouvait pas ne pas s’intéresser aux lieux culturels.

L’opéra Garnier : présentation, iconographie, coupe de l’opéra > Le 29 septembre 1860, Napoléon III décréta la construction d’un nouvel opéra afin de remplacer celui de la rue Le Peletier, édifice provisoire trop étroit et situé dans un quartier encombré. Le concourt, lancé en décembre, fut remporté par un jeune architecte inconnu, Charles Garnier.

Le palais du roi de Rome à Rambouillet > Commandé par Louis XVI à l’architecte Jacques-Jean Thévenin (1732-1813), l’hôtel du Gouvernement de Rambouillet passa en mains privées après la Révolution, puis rejoignit la liste civile impériale en 1804. Napoléon Ier ordonna la reconstruction de cet édifice, qu’il destina à son fils, le roi de Rome né en 1811.

 

Cette présentation est issue de notre rubrique « Tableaux » :

La fontaine du Palmier et la place du Châtelet en 1810, tableau de Bouchot > En 1810, les Parisiens et les touristes avaient toutes les raisons d’apprécier cette jolie place, au centre de laquelle s’élevait la majestueuse fontaine du Palmier rendant hommage aux victoires de la Grande Armée.

 

Vidéo issue de Napoleonica-La chaîne sur YouTube :

 

sélection 18 sept. 2019

Partager